Archives


Inauguration de la salle Arnaud Dupanloup

Arnaud venait régulièrement à la Fraternité depuis quelques mois.
La maladie chronique dont il souffrait depuis l'enfance l'avait peu à peu écarté de la société, mais il avait trouvé là un environnement qui l'acceptait sans indifférence mais sans questions, et il s'y trouvait bien.
Dans la perspective d'organiser, puis d'animer, une bibliothèque avec les nombreux livres déposés à la Fraternité, il avait entrepris d'en constituer un répertoire complet. Il est mort dans la nuit du 8 au 9 décembre 2015, ce travail juste achevé.
Ce départ brutal nous a laissés "sonnés" : malgré sa discrétion, il était encore tellement présent !
Dans la salle principale, juste au-dessus de l'endroit où il travaillait à son répertoire, une plaque à son nom concrétise maintenant cette présence.
Le 24 mars dernier son inauguration a donné lieu à une petite cérémonie fraternelle en présence de ses parents.
Françoise Dupanloup 

Les Minots de la Frat

Depuis septembre, l'équipe d'animation a changé, FAURY Armand et PEREZ Pauline sont sur tous les fronts pour faire vivre aux enfants des moments qu'ils veulent pleins de surprises, de joies et de bonne humeur!

Cette année, le projet pédagogique est la découverte de Marseille, mais bien d'autres activités attendent les enfants:

Nouvelles du jardin des dènes

Le jardin fait peau neuve.  Le jardin a été à l'abandon 2 mois suite au changement du public accueilli. En effet le CD13 ne nous envoyant plus des personnes au RSA, nous avons du reconstituer une équipe. Deux responsables bénévoles ont repris la direction et nous accueillons des demandeurs d'asile et des gens du quartier.  Pour les aider à redémarrer, une dizaine de bénévoles est venue une journée au jardin. Nettoyage et évacuation de déchets et ferraille divers accumulés au fil des ans , désherbage, repas pris en commun, cette journée fut une réussite malgré la chaleur et sera renouvelée régulièrement. La nouvelle équipe est très motivée et le centre aéré a pu bénéficié déjà en juillet de courgettes, de salade et d'aubergines. 
​Si cela vous tente, notre équipe ne demande qu'à s'agrandir.

​Colette Flambeau

La ronde autour du monde


Dans la cour, il y avait un jardinet mais envahi par les rats. il a fallu bétonner cette plate bande et l'atelier mosaïque s'est chargé de recouvrir cette dalle de 2mx2,5m. Le motif choisi représentait la mer, la terre et des personnages se donnant la main.
Le modèle en A4 a été agrandi puis divisé en 16 panneaux. La reproduction sur papier a pris 2 mois. Chaque panneau a été réalisé par 2 ou 3 personnes.
La méthode employée "sur filet" consiste à recouvrir le dessin d'un papier nylon transparent puis à poser le filet dessus. Les morceaux de carrelage sont collés avec une colle acrylique.
Au mois de mai les 16 panneaux étaient prêts à être posés.
La pose a nécessité 3 séances y compris le joint final.
​D'autres photos sont visibles dans les albums


Secteur jeunes

Du nouveau à la Frat !
Le secteur Jeunes existe depuis début octobre. Une douzaine d’enfants de 12 à 15 ans se retrouve le samedi toute la journée encadrés par 2 animatrices de notre centre aéré. Leurs activités sont multiples : sportives, culturelles ou de loisirs.
Elles laissent  largement la place à des temps de réflexion sur le thème choisi :
« La Fraternité dans ta ville 
Où, quand, comment ? »
 
Recherches sur Internet, échanges, rencontres, visites de lieux, ce travail doit se concrétiser par la réalisation d’un petit film dans lequel chaque enfant pourra intervenir. Le matériel est fourni par l’association Les Têtes de l’Art qui nous aidera aussi pour le tournage et le montage.
 
Nous espérons beaucoup pérenniser et développer cet accueil en 2017 avec l’aide du CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) et de la CAF.
 
Colette Flambeau


Un nouveau directeur pour la Fraternité


Bonjour !
 
Pasteur de l’Eglise Protestante Unie, j’exerce mon ministère depuis 17 ans au sein de la Mission Populaire Evangélique de France, d’abord à Belleville (Paris 11) puis à La Duchère (Lyon 9).
J’ai rejoint au 1er juillet la Frat’ de la Belle de Mai à Marseille, où je vais poursuivre cet engagement à la fois social, politique et évangélique.
J’aime ce travail à la marge de nos Eglises, où le témoignage de la bonne nouvelle libératrice du Christ rejoint la réalité des personnes les plus précaires. Je suis heureux de rejoindre une équipe de bénévoles et de salariés qui sont engagés dans ce quartier depuis de nombreuses années, malgré les difficultés. Je suis également heureux de retrouver des collègues que j’ai connus auparavant et j’espère continuer à tisser des liens avec ceux que je vais rencontrer dans l’Eglise et à ses marges.
Merci pour votre accueil et au plaisir de faire votre connaissance.
 
Fraternité et solidarité !
 
Pierre-Olivier Dolino,
Pasteur-directeur de la Frat’ de la belle de Mai.


Nouveautés

La  Frat a son musée

 
Travail effectué par l’atelier de MOSAIQUE de la Fraternité
Fréquence et permanence de l’atelier : le mardi et le jeudi de 14h à 16h30, au ralenti pendant les congés scolaires car les enfants de l’ALSH occupent les lieux.
 
       I.            L’élaboration du projet : depuis le printemps 2014, je trouvais qu’on arrivait au bout de notre inspiration et que chaque élève mosaïste travaillait dans son petit coin. Cela ne générait pas trop les échanges. J’avais envie de mettre en place un travail collectif comme pour la réalisation du panneau représentant les animaux de la jungle exposé dans la grande salle polyvalente (illustration d’un livre d’enfant inspirée d’une peinture de Douanier Rousseau).
​​ L’étage du secteur adultes étant largement pourvu nous devions faire une proposition au Centre Aéré. Les enfants ayant décoré eux-mêmes leurs salles, il nous restait la cour. Rénovée depuis trois ans, cette cour sert aussi de lieu de passage et pour la fête de fin d’année. Seul le mur de 25 m de long et 1.80 m de haut, au fond de la cour, pouvait recevoir nos œuvres.
Nous nous étions concertés avec Audrey, la directrice de l’ALSH, l’idée de tableaux de grands peintres célèbres lui plaisait car cela correspondait au projet pédagogique entamé depuis quelques mois : « l’ouverture aux arts ». Une visite dans un musée avait déjà eu lieu avec les enfants. Nous avons cherché des œuvres d’artistes contemporains dont le dessin était plutôt simple et les couleurs franches tels que Picasso, Matisse, Miró, etc…

​​​​​Plus